top of page
Rechercher
  • Thierry Fargère

Pensez « Out of the Box » ! le grand malentendu


Out of the box
created by IA


C’est un poncif en créativité, il faut penser « Out Of The Box ». C’est la phrase qui revient toujours dans le discours du manager. Tout semble dit dans cette injonction, il suffit de penser hors de la boite pour que de nouvelles perspectives émergent naturellement.


Mais que signifie "la boite" et que signifie "en sortir" ?


La boite serait l’ensemble des contraintes réelles ou supposées qu’on s’impose face à une situation ou un problème. Les solutions ne peuvent que s’envisager à l’intérieur de ces limites. Donc, penser hors de la boite implique d’en sortir et plus concrètement de redessiner complètement la boite ou d’en repenser les limites ou même de créer de nouvelles «boites».


C’est bien dans cette perspective que l’entend le créatif. Quand on lui demande de penser «out of the box», il imagine immédiatement qu’on lui ouvre un espace de liberté. Il se sent libre de remettre en cause les limites, de les transgresser et même de les réinventer. Il croit qu’on lui offre la possibilité de dessiner une nouvelle boite qui d’ailleurs, pour lui, n’a pas une forme de boite. C’est quelque chose aux contours flous qui à la fois nourrit sa créativité et est le fruit de sa créativité.


Ce n’est pas ainsi que l’envisage l’organisation ou le manager. Ce qui pilote la pensée de l’entreprise, c’est la performance mesurée essentiellement en données financières. Ainsi, quand l’entreprise ou l’organisation exprime « pensez out of the box », elle indique qu’elle n’est pas satisfaite des performances qu’on lui propose. Elle veut des nouvelles choses mais n’envisage pas vraiment de changer la boite. Au mieux, elle accepte de modifier certaines limites, généralement dans le même sens (plus vite, moins cher, investissement limité, impact limité sur les processus, etc). Bref, elle pense en boite déformée.


Et c’est là que se situe le grand malentendu, deux compréhensions différentes du « out of the box ». C’est sur ce malentendu que sont bâtis les grands échecs de créativité au sein des entreprises. Chaque acteur en ressort avec un sentiment d’amertume, les uns de ne pas avoir été compris ou entendus (aux mieux), les autres d’avoir perdu leur argent pour n’avoir eu que du vent et des idées fumeuses.


Pourtant, il est tout à fait possible de faire de la créativité dans les deux situations, à condition de bien préciser les attentes réelles dès le départ. C’est simplement des méthodes créatives différentes et des investissements différents. Chercher des idées originales dans un espace très contraint est toujours possible, ça prend plus de temps, c’est souvent moins fun mais l’implantation est souvent plus rapide et moins risquée. Proposer des nouvelles idées dans un espace plus ouvert est plus simple et plus enthousiasmant mais la mise en œuvre prend plus de temps avec plus de risque.


A chaque situation sa méthode et ses outils.

Pour penser Out of the Box, pensez Corpen

8 vues0 commentaire
bottom of page